CASTING POMME D'AMOUR

Josette ROBERT
"Geneviève, conseillère municipale"

Josette robert2Josette ROBERT, 78 ans, retraitée depuis 25 ans de la SNCF, passé toute la vie active à PARIS; retour dans ma Dordogne natale, à St Méard de Dronne, où je coule des jours emplis de bénévolat entre autres au sein des Films du Lébérou. J'ai été contactée par Madame Huguette LORIN qui m'a proposé le poste d'accessoiriste pour le film " Opération Phoenix " et ensuite, Thierry Leblanc, qui avait l'un des rôles importants dans ce film, m'a proposé de venir dans le film qu'il réalisait "Pomme d'amour", afin que j'ai la double casquette d'accessoiriste et d'actrice pour le rôle de Geneviève, conseillère municipale.Josette robert1

Cela a été pour moi une formidable aventure. Loin de tout ce qui est le cinéma, sans aucune notion de ce que cela pouvait être, je m'y suis lancée, en faisant forcément des bévues, je ne me tenais pas toujours strictement sur mon poste et voulais, lorsque cela me paraissait nécessaire, faire des photos de scènes pensant naïvement me rendre utile. Ah la la , lèse majesté, j'avais enfreint un interdit me substituant au photographe titulaire et j'ai été sommée sur le champ de quitter la scène de tournage. Etonnée, peinée, j'ai détruit les photos prises car j'étais accusée de les mettre sur facebook (loin de moi cette idée). Mais il y a toujours un retour de bâton, le lendemain pour la suite de tournage de la scène de la veille, personne présent sur la scène de la veille, ne se rappelait de la couleur de la chemise d'un acteur. On vient me voir pour me demander à voir les photos prises la veille, mais hélas pour ceux qui m'avaient dit : pas de photos ! J'avais tout détruit.

A bientôt. Bises. Josette ROBERT

Marion TRÉMONTELS
"Antoinette Roi Sans Sac"

Marion interprète Antoinette Roi Sans Sac. Elle se forme au Conservatoire national supérieur d’Art dramatique de Paris avec Dominique Valadié, Daniel Mesguich et Jean-damien Barbin.

Marion1Au cinéma elle tourne avec Jean-Paul Civeyrac, René Féret, Clément Schneider et Laetitia Masson.

A la télévision avec Manuel Poirier, Vanessa Pontet, Alain Brunard, Pascal Chaumeil, Eric Duret, Marion Sarrault, Fouad Benhammou, Pascal Heylbroeck, Bertrand Arthuys, Alexandre Pidoux, Alexandre Laurent.

Elle joue au théâtre dans les spectacles de Daniel Mesguich (La fiancée aux yeux bandés au Théâtre de la ville espace Pierre Cardin), Christian Bénédetti (Blasted au Théâtre-Studio d’Alfortville), Philippe Baronnet (Maladie de la jeunesse au Théâtre de la Tempête), Angélique Friant (Couac au Théâtre de Vanves), Benoit Marbot (Chateaubriand/Récamier à la Maison Chateaubriand) et travaille aussiMarion2 avec les metteurs en scène David Géry, Benjamin Porée, Jessica Dalle, Florent Hu, Matthieu Dessertine, Astrid Bayiha et fait partie du Collectif PAMPA.

Elle est actuellement en tournée avec le spectacle La Colombe et l’Epervier, adapté de Chateaubriand par Benoît Marbot et vient de finir le tournage de la saison 3 de La Guerre des Trônes pour France 5.

Elle rencontre Thierry Leblanc par l’intermédiaire de Cyril Lorin et de Ciné Passion.

Ce projet a été un immense bonheur avec une équipe passionnée.

Sylvain MENNICK
"Jean Sarliac"

Bonjour, je m'appelle Sylvain Mennick, j'ai 40 ans et je suis scénariste, story-boardeur, réalisateur, acteur, monteur, animateur 3D et compositeur.

J'interprète Jean Sarliac dans Pomme d'Amour.

Sylvain mennickDepuis plus de 20 ans je me passionne pour tout ce qui touche à la conception d'un film et m'efforce d'en connaître tous les aspects à travers les films que j'ai pu réaliser. Ado déjà, je commençais à apprivoiser une caméra en confectionnant des vidéos de skate-board avec des amis. Puis une période de longue maladie me cloua pendant plusieurs mois dans un lit d'hôpital, période pendant laquelle j'ai appris à confectionner un scénario. Vient ensuite l'époque des premiers court-métrages où très vite il a aussi fallu que je comprenne l'art du montage et des effets spéciaux. C'est avec l'achat de matériel numérique à la fin des années 90 que j'ai enfin pu commencer à laisser mon imagination s'exprimer et envisager des réalisations plus sérieuses.

À ce jour, j'ai réalisé 2 long-métrages, un moyen-métrage, deux court-métrages et une websérie.

Depuis 2017, j'ai le plaisir d'avoir rejoint l'équipe des Films du Lébérou, avec lesquels j'ai eu l'occasion de développer mon jeu d'acteur, en jouant dans des productions comme la série SURVIE créée par Frédéric Pineau.Sylvain mennick1

Je travaille actuellement sur l'écriture d'un long-métrage genre polar que nous devrions tourner dans les années à venir.

Le tournage de Pomme d'Amour fut pour moi l'occasion d'approfondir mon jeu d'acteur , mais aussi mes relations avec l'équipe des Films du Lébérou et de me rendre compte de leur très grand professionnalisme, le tout dans une bonne humeur et une passion sans faille. L'occasion aussi de découvrir de très beaux décors au sein de notre département, comme le village de St Victor. Ou encore cette journée aux falaises qui ressemblait à une excursion, dans un décor magnifique, ponctuée par la superbe prestation de Marion Trémontels. De très beaux souvenirs.

Agathe MORLION
"Denise Nicolas"

Je m’appelle Agathe Morlion, j’ai 17 ans et, dans Pomme d’amour, j’ai prêté mon corps et ma voix (et sûrement mon esprit avec) à Denise, mon alter ego d’il y a soixante ans.

Agathe1Bordelaise de naissance, j’ai grandi (beaucoup d’ailleurs) ici, en Dordogne, où j’ai pu m’épanouir dans de nombreuses activités artistiques telles que les arts plastiques, mais également la poésie, la danse ou encore plus récemment le théâtre avec la troupe de Villetoureix. A cela s’ajoute évidemment la musique, et tout particulièrement le saxophone, que je pratique depuis maintenant 10 ans au conservatoire de Ribérac ; c’est d’ailleurs de là, ainsi que de ma participation ponctuelle à la Société Musicale de Ribérac, que j’ai connu les premiers membres de l’équipe des Lébérous, composée de nombreux artistes aux talents multiples.

Comme vous l’aurez remarqué, le cinéma manquait à mon expérience. Néanmoins, via le choix de l’option cinéma au lycée ainsi qu’avec le début de mon aventure avec les Lébérous, ce manque a vite été comblé. Et c’est en effet grâce à mon appétence pour l’art que j’ai pu faire les rencontres qui m’ont menée jusqu’au tournage de Pomme d’amour ; je pense notamment à Thierry, que j’ai premièrement connu comme talentueux homme de théâtre avant de le découvrir comme brillant homme de cinéma. Aussi, je ne pourrais exprimer toute la gratitude que j’éprouve envers lui pour m’avoir accordé sa confiance lors de cette fabuleuse aventure et envers toute l’équipe pour m’avoir aussi chaleureusement accueillie dans la grande famille qu’est le cinéma.Agathe2

Aujourd’hui, tout juste bachelière, je quitte les bancs de l’école pour ceux de l’université, plus précisément ceux de l’Université Paris 1 - Panthéon Sorbonne dans le cadre d’une double licence Droit/Histoire de l’Art et Archéologie. J’espère pouvoir à terme lier deux domaines que j’adore - l’économie et l’art - en tant qu’actrice du marché de l’art.

Bref, en tous cas, si un jour quelqu’un de presque fou vous fait une proposition complètement folle qui vient mettre en l’air toute votre organisation établie depuis des mois, tout ça l’année où vous passez des examens et des concours, n’hésitez pas une seconde, foncez, vous risquez certes de rencontrer des personnes en or et de vivre une aventure unique et fantastique, mais c’est tout le mal que je vous souhaite.

Agathe

Philippe DEJEAN
"
Albert Lecornu"

Philippe dejeanPhilippe Dejean, 49 ans, ex professeur de sciences économiques et sociales, acteur amateur éclairé surtout de théâtre depuis plus de 30 ans (compagnies le Poquelin Théâtre - Théâtre du menou - Compagnie Pierrot Noir - Compagnie Lazzi Zani). J'interprète Albert Lecornu dans Pomme d'Amour.

Après quelques courts métrages en tant que comédien dans le cadre scolaire, fait ses grands débuts au cinéma dans le long métrage "Opération phoenix" de Cyril lorin produit pas les Films du Leberou. C'est à l'occasion du tournage d'une scène dansPhilippe dejean1 les toilettes publiques du tribunal avec le comédien Thierry Leblanc que ce dernier a pensé à moi pour un rôle dans son premier film "Pomme d'Amour" : il est des castings qui ne s'inventent pas !

Il me vient deux souvenirs : d'abord la première grande scène qui clôture le film avec un préfet qui raconte des blagues de cul pendant que je lui fais visiter les stands de la fête du village et ensuite, les émotions fortes du personnage d'Albert qui me poursuivent dans la vie pendant 24H : c'est sympa quand c'est la joie, c'est plus délicat quand c'est la tristesse d'abandon !

Bises

Philippe

Michel LORIN
"
Le père André"

Michel Lorin, né le 22 octobre 1937 à Nemours (77) dans une famille de musiciens.
Michel lorin1Coupe de France à l’accordéon avec la Coupe du Président de la République en 1957.
Etudes musicales au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris (1er Prix en 1960)
Musicien professionnel avec un parcours atypique allant du bal musette au statut de soliste dans les orchestres symphonique et harmonie de la Garde Républicaine de Paris. en passant par la télévision, les studios d’enregistrements, un grand prix du disque avec Pierre Boulez, et la musique contemporaine.
Mon approche au cinéma commence en 1945 comme figurant dans « La Ferme du pendu » avec Bourvil, puis en 1960 dans le film « La Vérité » avec Brigitte Bardot où je suis la doublure de Samy Frey timbalier.
Puis bien sûr la découverte du Super 8 avec la naissance de notre fils Cyril en 1968.
J’ai rencontré Thierry sur le tournage de « Marie », réalisé par Cyril, et nous avons tout de suite sympathisé (le mot est faible !!).Michel lorin
Thierry m’a surpis évidemment en me confiant le rôle du père André dans son film, connaissant mon athéisme !! mais imaginant bien ma complicité avec mon épouse et surfant sur le fait qu’Huguette m’avait déjà confié un rôle de curé dans son film « Le Manège ». Bien sûr que dans « Pomme d’Amour » je ne suis pas un curé « comme les autres » !!
J’ai été particulièrement ému et ravi de tourner une scène difficile dans l’église avec Eric Moncoucut.
J’ai beaucoup apprécié de la part de Thierry sa détermination, son organisation, sa vision des choses, sa maîtrise des acteurs et sa manière de gérer le tournage de son film.
« Un gant de fer dans une main de velours » n’est pas une vaine locution.
Un super souvenir d’amitié et de savoir faire de tous les participants.
Michel Lorin

Kilian SUILS
"Juge d'instruction"

Chère Madame, Cher Monsieur… Salut à tous !

Kilian suils1Mon nom est SUILS… Kylian SUILS. Originaire de la capitale du vin (Bordeaux) et bordelais depuis maintenant 22 ans, je suis arrivé à Périgueux il y a maintenant 2 ans.

Et c'est moi qui interprète le rôle du "Jeune juge" mais également à la tête de "Régis" le régisseur sur la moitié du tournage de "Pomme d'Amour". Je n'ai aucune formation dans le cinéma, j'ai appris en arrivant sur Périgueux en ayant eu le premier rôle pour le film "La course d'Ethan" réalisé par A Puissance 2.

Frédéric Pineau (premier assistant pour Pomme d'Amour) interprétait mon prof de sport dans le film. Et c'est lui qui a parlé de moi à Thierry pour le rôle du "Juge". Après avoir rencontré Thierry, l'aventure a commencé au fur et à mesure, le rôle parfait pour moi, la bonne tête de con, un caractère bien comme il faut.Kilian suils2

Une aventure et des rencontres juste énormes !!

Première anecdote ? En smoking par 35°, près d'une falaise avec aucun vent frais, du stress et un malaise a failli se faire ressentir.

Deuxième anecdote ? Première scène et première prise, 30 personnes derrière la caméra, je commence à parler et… ma voix déraille. Moi aimable, je m'excuse et personne ne répond (très effrayant). J'ai donc compris qu'il fallait que je continue, ou bien recommence ; mais sans expérience du cinéma avant, cela était vraiment très stressant. Mais après les bons conseils du grand chef tout s'est bien passé pour moi.

Kilian suilsJ'ai hâte de voir le film à sa sortie !!!! Et je ne remercierai jamais assez Thierry, Fred et Amandine pour cette chance incroyable et leur confiance. Merci également à cette belle famille de techniciens qui se cachent derrière la caméra, mais aussi à toutes les personnes ayant participé de près comme de loin au projet. Vous êtes géniaux !!!!

Gros bisous sur la fesse les petits loups.

Huguette LORIN
"Jacqueline Level"

Je m'appelle Huguette Lorin née Mathieu, petite périgourdine authentique ayant vécu la plus grande partie de sa vie à Paris. J'interprète le rôle de Jacqueline.

Huguette lorinaJ'ai 4 fois 20 ans ( mais ne le dites à personne les gens me croient beaucoup plus jeune). J'ai épousé un musicien et tout normalement, j'ai fini par travailler avec lui au sein d'une grande école de musique dont j'ai été directrice administrative et gérante. En retraite depuis bientôt 20 ans, j'ai continué la musique en jouant dans différents orchestres avec mon époux, au pupitre de saxophone, et depuis plus de 10 ans je navigue dans le cinéma, en tant que régisseuse, et depuis quelque temps comme comédienne, soit avec l'équipe du cinéma du lycée Arnaut Daniel de Ribérac, soit avec les Lébérou, dont je suis la secrétaire.

J'ai rencontré Thierry il y a bien longtemps...et je pense que c'est à cause de moi qu'il s'est lancé dans la réalisation de « Pomme d'Amour », car je lui ai imposé un rôle dans le film « Marie » ainsi que dans divers spectacles que j'ai écrit et dans lesquels il a toujours eu un rôle déterminant. C'est ainsi qu'il a attrapé le virus du cinéma. C'est donc tout naturellement que Thierry m'a demandé de jouer dans son film.Huguette lorin1

Comme il me connait bien, il a pensé qu'ayant longtemps vécu à Paris, je pouvais incarner le personnage de Jacqueline, la sœur du curé. Et pour que cela soit plus facile pour moi et qu'il y ait une vrai complicité avec ce curé, il a choisi mon époux pour ce rôle.

Voilà comment je me suis retrouvée dans la superbe équipe de « Pomme d'Amour .


Huguette Lorin

Sébastien NOÉ
"Le gendarme Dumoulin"

Bonjour à tous,

Moi c’est Sébastien Noé, 39 ans, natif de la région parisienne mais Dordognais de cœur. J'interprète le gendarme Dumoulin.

Sebastien noeaJe ne suis pas comédien d’origine mais plutôt musicien par passion.

Cette grande et nouvelle aventure dans ma vie n’est que le fruit du hasard. Thierry Leblanc (et oui lui déjà…) connaissait mes parents. Un soir il a appelé mon père pour savoir si ça me disait de jouer un petit rôle dans le film « Opération Phoenix » le lendemain même. J’ai bien sûr accepté et c’est de là que l’aventure a commencé.

J’ai recontacté Amandine après le tournage pour savoir si je pouvais rejouer dans ce film, elle a accepté mais il en a coûté une moustache…

Sur ce deuxième jour j’ai fait la connaissance de Fred, de là a suivi l’opéra rock Othello, le tournage de « SURVIE » et enfin « Pomme d’amour ».

« Pomme d’amour » fût pour moi non pas une aventure, mais un vrai voyage. Du premier au dernier jour, tout a été si différent.Sebastien noe1a

Je remercie de tout cœur Thierry pour la confiance qu’il a eu en moi, ce fût un grand bonheur et des moments extraordinaires.

Merci aussi bien sur à mon Fred, Amandine, Martine, Héloïse, Chloé, Marion, Roland, Gérard, Michel, Isa et tous les autres, la liste est longue…

Si je ne devais retenir que trois scènes qui m’ont le plus marquées en tant qu’anecdotes ce serait les suivantes :

La scène avec le Père André (j’en ai eu les larmes aux yeux...), les scènes avec Marion ( bravo et merci Thierry) et celle où mon père jouait aussi (que de stress).

Encore un grand merci et à très bientôt sur les plateaux de tournage ou en concert avec ma petite Manon.

Bises...

Baptiste GONTHIER
"Jacquot Sarliac"

Bonjour je m’appelle Baptiste Gonthier j’ai 19 ans, je suis comédien de métier.

Baptiste gonthier1J’ai commencé le théâtre à 10 ans, sur Bergerac, ville qui m’a vu grandir. Lauréat des jeunes talents de Dordogne dans la catégorie théâtre en 2013, j’intègre une troupe semi-professionnelle, où je jouerai des pièces de Simovitch, et Labiche. En parallèle j’intègre une comédie musicale West Side Story où j’incarnerai le rôle de Tony. Un an plus tard je joue dans le série famille d’accueil. À la sortie de mon bac littéraire, j’intègre les cours Florent de bordeaux. Je tente le concours de classe libre, 2000 candidats pour 20 reçus. Je suis accepté à la suite des ces trois tours et intégré donc la classe libre de paris en septembre 2018. Je joue actuellement sur deux pièces et une comédie musicale écrit et mis en scène par Roger Louret. « Un air de campagne » qui se jouera sur Paris ; « Je vais tuer le pianiste » qui tournera en Aquitain cet été et ensuite de mars à juin 2020 au théâtre Molière de Bordeaux ; et « Emmenez-moi » sur la vie de Charles Aznavour au casino Barrière de Toulouse début mars 2020.

Je me suis retrouvé sur le film « Pomme d’Amour » grâce à Thierry Leblanc, que je remercie particulièrement pour son professionnalisme et sa confiance. Ainsi qu’à toute l’équipe avec laquelle j’ai passé un tournage merveilleux.Baptiste gonthier

J'ai une anecdote sur « Pomme d'amour »

C'était le premier jour du tournage au mois d'août.

Il y avait une centaine de personnes sur le plateau, techniciens, figurants, acteurs et je devais rester très concentré sur la caméra qui filmait que mes yeux à 10 cm d’écart ! Pendant 5 minutes ! Assez dur, gênant, mais en priorité, très drôle.

Roland TODOVERTO
"Le gendarme Buisson"

Bonjour je m’appelle Roland Todoverto, j’ai 44 ans, né à Bergerac et je suis comédien. Je joue le rôle du Gendarme Buisson dans Pomme d’Amour.

Roland todovertoInitialement de formation scientifique, j’ai été chef de production dans un ESAT pendant 12 ans. En 2012 je quitte ce métier pour m’orienter vers ma passion : le cinéma et le métier de comédien. Objectif que j’atteins en octobre 2017 en devenant intermittent du spectacle.

Je joue actuellement au Café-Théâtre des Chartrons (33) dans une pièce de Guillaume Douat : " EN voiture hormone".
Je participe à plusieurs spectacles durant l’été : Figuration médiévale à Beaumont du Périgord tous les jeudis, Figuration théâtrale les lundis à Bergerac (avec l’office de tourisme).
A la rentrée, à partir du 8 novembre, je jouerai au Théâtre Victoire (33) dans une pièce de Manuel Montero : « Les Hommes sont des femmes comme les autres ». Tous les jeudis, vendredis et samedis jusqu’en Janvier voire plus longtemps.

   Pour le projet de Pomme d'Amour, le maître de guerre (Thierry Leblanc) m’a contacté car je jouais avec son chef esclave (Frédéric Pineau) sur le projet de La course d’Ethan à Bergerac.

Roland todoverto1Je n'ai pas d'anecdotes de tournage mais plutôt des remarques :
- Ne pas jouer en plein mois d’Août avec un manteau d’hiver des années 50 !!
- Ne pas s’endormir sur le tournage sous peine de photos qui réduisent une réputation à néant !
- Accepter bibliquement toutes invitations pour l’arche des Noés… afin de se sentir comme un pharaon d’Egypte… (Ou un Roi d’Ecosse, je sais pas si les pharaons boivent du Get 27…)
- Prendre un casque anti-bruit pour éviter les discutions assourdissantes qui peuvent s’engager avec la preneuse de son… (Bisou Cloé !)
- Enfin savourer chaque instant d’attente… chaque seconde de silence… chaque échange avec les membres de cette équipe de passionnés, car ils sont le squelette invisibles de pomme d’amour… et lorsque que vous serez aux portes du paradis, vous vous rendrez compte que ce n’était pas votre guerre !!! Mais que malgré tout, vous avez fais votre devoir, avec respect et honneur et que jamais, oh grand jamais, on ne pourra vous enlever le droit de dire : J’y étais !!!
(Bon j’arrête je vais chialer sinon…)

Bises !!!

Date de dernière mise à jour : 11/11/2019